L’écriture horizontale

En graphologie, lorsqu’on parle d’écriture horizontale on s’intéresse au genre « direction » de l’analyse.

Qu’est-ce que l’écriture horizontale ?

L’écriture rectiligne, ou horizontale, est parallèle à la ligne de base ou la suite fidèlement.

L’importance de la ligne de base 

Tout comme l’écriture sinueuse, l’écriture horizontale est intimement liée à la forme de la ligne de base.

Si le flanc droit des lettres est posé avec précision sur la ligne, celle de l’écriture a de la tenue et l’écriture est alors dite rectiligne. La traduction psychologique du déroulé vers l’avant se fait fonction des autres composantes de l’écriture.

Mais au fait, c’est quoi la ligne de base ?

C’est le tracé virtuel, la trace déposée sur la ligne par l’écriture dans son jet vers l’avant.

La ligne de base se situe donc dans la zone médiane de l’écriture du côté des jambages et est intimement liée avec ceux-ci.

C’est la ligne formée par la base des lettres, mais qui implique base, implique profondeur.

Garder le cap droite / gauche ?

Dans ce type d’écriture, l’écriture garde le cap alors qu’elle en dévie verse le plan des hampes, vers la gauche avec l’écriture dite montante, et vers le plan des jambages, vers la droite avec l’écriture dite descendante, nous les avons observées.

Dns l’écriture rectiligne, il n’y a pas de prise directe sur un seul plan aux dépens de l’autre, comme dans les deux autres précédentes espèces. Cette prise unilatérale sur un plan se faisant aux dépens de l’autre d’’autant plus quand il y a excès (on parle alors d’écriture « grimpante » ou qui « dégringole »).

Une écriture qui dévie vers la gauche ou vers la droite, peut indiquer une problématique sur le côté opposé plus ou moins compensé en fonction de l‘ensemble de l’écriture.

Il peut y avoir plus de brio avec une écriture dite montante qu’avec une écriture rectiligne et plus d’activité dans une écriture dite descendante.

Dans l’un et l’autre cas, il est cependant plus difficile d’atteindre au déroulé paisible vers l’avant d’une écriture rectiligne à la ligne de base tenue.

La signification de la ligne de base tenue, ou de l’écriture horizontale ?

La signification habituelle est la fermeté de la démarche, le suivi des réalisations, la constance dans l’action, dans les projets, toutes significations qui s’éclairent si l’on veut bien penser en même temps à l’impulsion de l’arrière vers l’avant, qui engendre un certain type d’aile porteuse, le jambage.

Selon le contexte, on peut en conclure à l’égalité de l’humeur, à la sérénité, au contrôle des émotions, à la constance, mais aussi à la froideur et à l’indifférence.

La personnalité affirme ainsi son désir d’être et de rester sur un « terrain ferme » et d’avoir une vie régulière.

La tension est donc importante à considérer, le sens de la stabilité est essentiel.

Dans un contexte inharmonieux, cela peut devenir la fuite en avant, démesure dans les entreprises, l’exaltation, la confiance aveugle en soi ou dans les autres.

À lire aussi : 

Conférence-atelier à Paris

Je vous invite le Jeudi 23 Septembre, de 18h à 20h30, au 152 avenue Malakoff Paris 16ème.